• Téléphone : 02 40 58 82 94
23Juin
2021
0

PROJET ENVIRONNEMENT : Hôtel à insectes

Pourquoi des hôtels à insectes ?

La municipalité a demandé aux deux écoles (Jules Verne et Sainte Thérèse) de participer à la réalisation d’hôtels à insectes qui seront placés ensuite dans différents endroits de la commune après le 26 juin.

Ces refuges permettent l’implantation d’insectes très utiles pour la pollinisation ou pour la lutte contre divers parasites (pucerons, cochenilles, acariens…)

L’équipe enseignante vous propose d’apporter les matériaux pour aider à la mise en place des hôtels à insectes .

Vos enfants peuvent les apporter à l’école à partir de lundi 21 juin dans leur classe ou fabriquer certains éléments qui nécessitent votre participation.

1: des pommes de pin, des feuilles, des morceaux d’écorce, des copeaux de bois non traités (→ attirent les coléptères, cloportes, perce-oreilles et araignées)

2: des petits fagots de tiges creuses (→abris à abeilles solitaires)

 Il s’agit d’assembles des tiges creuses avec de la ficelle. Le diamètre des tiges peut varier de 2mm à 12 mm au plus sur une longueur de 20 à 30 cm.

Les plantes les plus recommandées sont la paille, le roseau, la ronce, le framboisier, le sureau, le fenouil, l’arbre à papillons (buddléia) et le bambou (très durable dans le temps).

Il suffit d’assembler une dizaine de tiges de en petites bottes solidement fixées avec de la ficelle (comme celle alimentaire) ou bien remplir un pot de fleur.

3: de vieux pots de fleurs en terre + du carton ondulé qui dépasse du pot (→ abris à cloporte).

4: des briques creuses (reste de chantier) (→ attirent d’autres abeilles solitaires).

5: des petits bouts de bois secs réunis par de la ficelle (→ attirent les coccinelles).

6: et pour finir, à vos perceuses…

utilisez des buches de bois ou des “dés de palette” percés de trous d’une dizaine de cm de profondeur et de 3 à 15 mm de diamètre, en les espaçant de 1 ou 2 cm.

En forant des trous de diamètres différents dans le même support, vous multiplierez les chances d’occupation et la diversité de vos invités.

Il ne reste plus qu’à fraiser ou limer légèrement l’entrée et votre “buche-dé” est opérationnelle pour accueillir les osmies (abeille solitaire).

Préférez des bois durs (chêne, hêtre, robinier faux-acacia, châtaigner).

Voici quelques éléments que nous vous proposons d’apporter en classe afin de finaliser les hôtels à insectes de la commune.

Nous vous remercions par avance de votre participation à cette “oeuvre collective”